Archives — 11 April 2011

 

 

 

 

 

 

 

Les 18 erreurs que commettent la plupart des investisseurs

Selon William O’Neil fondateur de la méthode CAN SLIM,  les investisseurs qui obtiennent de mauvais résultats en trading commettent tous une ou plusieurs des erreurs suivantes :

 

1)  Ils n’utilisent pas de critères de sélection valable pour choisir leurs actions. Ils ne savent en général pas ce qu’il faut regarder pour trouver un bon titre et achètent par conséquent des actions de mauvaise qualité qui ne sont pas des vrais leaders.

 

2)  Ils achètent des actions dont le cours est en baisse. Une action qui baisse donne l’impression d’être une bonne affaire puisqu’elle est moins chère que quelques mois auparavant. L’ennui c’est que si l’action est si bon marché c’est qu’il existe souvent une bonne raison…

 

3)  Ces mêmes investisseurs font souvent des moyennes à la baisse lorsque le prix de l’action descend. Si vous achetez une action à 40 $ et que vous en rachetez à 30 $ afin de diminuer votre prix de revient moyen à 35 $, vous êtes en train de suivre des perdants…

 

4)  Les traders débutants adorent les actions bon marché qui se vendent à un faible prix par action. Ils ont l’impression qu’ils vont gagner davantage en achetant 100 actions à 10 $ plutôt que 10 actions à 100 $ ! Or c’est tout l’inverse : il vaut mieux acheter 20 ou 30 actions de sociétés plus chères et plus saines. N’oubliez jamais que si les actions à 10 $ sont à ce prix c’est en général uniquement parce qu’elles sont de moins bonne qualité…De plus les investisseurs institutionnels n’achèteront jamais ces actions à 5 ou 10 $  donc vous aurez un suivi et un soutien inférieur pour ces actions qui auront plus de mal à se propulser à la hausse.

 

5)  Les nouveaux traders veulent faire un massacre : ils veulent gagner beaucoup et vite. Par conséquent ils négligent souvent le travail de recherche et préparation nécessaire avant de choisir une action.

 

6)  De nombreux investisseurs achètent sur des rumeurs ou des « tuyaux » au lieu de se renseigner par eux-mêmes et d’examiner les caractéristiques techniques et fondamentales de l’action. N’oubliez jamais que la plupart des rumeurs sont fausses ou non fondées.

 

7)  Certains investisseurs achètent des actions de deuxième catégorie parce qu’elles payent des dividendes intéressants. N’oubliez jamais que les dividendes ne sont pas aussi intéressants que les bénéfices par action. Un investisseur peut perdre le montant de son dividende au cours d’un ou de deux jours de fluctuations du cours de l’action !

 

8)  N’achetez pas une action parce que son nm vous est familier ou que vous avez travaillé pour cette société ! Beaucoup des meilleurs placements sont des noms que vous ne connaîtrez pas mais que vous pouvez apprendre à connaître en faisant quelques recherches.

 

9)      La plupart des investisseurs n’arrivent pas trouver des informations et des conseils valables. Du coup ils préfèrent suivre les conseils d’amis, de banquiers ou de courtiers qui sont souvent sources de conseils perdants…

 

10)   Plus de 98 % des traders ont peur d’acheter une action qui commence à atteindre de nouveaux records de prix. Cela leur semble trop haut .Or ce qui paraît trop cher et trop risqué pour la majorité monte d’habitude encore plus haut…

 

11)   La majorité des investisseurs s’accrochent obstinément à leurs positions perdantes et continue à espérer que leur action va remonter plutôt que de sortir de leurs positions à temps et sans trop de pertes.

 

12)   Dans le même état d’esprit de nombreux investisseurs encaissent les petits bénéfices faciles à prendre mais conservent leurs pertes ce qui est le contraire d’une tactique d’investissement correcte. Il vaut toujours mieux éviter d’abord  de faire des pertes avant de penser aux bénéfices.

 

13)   Trop de personnes se soucient des impôts, commissions, etc….Or ces facteurs sont insignifiants par rapport aux aspects les plus importants tels que le fait de prendre la bonne décision au départ et d’agir quand il le faut.

 

14)   La majorité des traders spéculent trop sur les options parce qu’ils pensent que c’est un moyen rapide de devenir riche. Le problème est qu’ils se concentrent en général à tort sur les options à bas prix et à court terme qui impliquent une plus grande volatilité et une un risque plus important que les options à plus long terme.

 

15)   Les investisseurs débutants aiment bien fixer une limite de prix sur leurs ordres de vente et d’achat. Ils placent rarement des ordres au marché. Or les ordres limités peuvent parfois être à la source de problèmes comme  par exemple en les empêchant de sortir d’actions qui devraient être vendues rapidement pour éviter des pertes conséquentes.

 

16)   De nombreux traders hésitent trop avant de se décider à vendre ou à acheter. C’est en général dû au fait qu’ils n’ont pas de plan ni de système de trading clair et qu’ils manquent de règles pour les guider.

 

17)  Beaucoup d’investisseurs n’arrivent pas à considérer les actions avec objectivité. Ils vivent d’espoir et ont toujours des actions favorites. Ils comptent trop sur leurs opinions personnelles au lieu de suivre le marché.

 

18)  De nombreuses personnes se laissent influencer par des faits secondaires comme les divisions d’action, les dividendes, les recommandations de tel ou tel broker, les upgrades ou downgrades des analystes, etc…

 

 

 

Share

About Author

Laurent

(4) Readers Comments

  1. Bel article.
    Il y a aussi la partie technique comme la bonne utilisation de sa plateforme de trading qui doit être le plus simple pour passer ses ordres, ainsi que la difficulté à comprendre les indicateurs techniques.
    Bonne continuation

    • Merci de l’encouragement 😉

  2. Pingback: Comment je suis devenu trader ? | Trading-Tactics

  3. Tout à fait d’accord, en particulier pour la nº3. Moyyenner à la baisse est très dangereux pour les traders : http://www.en-bourse.fr/moyenne-a-la-baisse/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *